Foire aux questions

Fonctionnement

La production en énergie d’une installation photovoltaïque va dépendre de plusieurs facteurs : l’orientation par rapport au Sud et de son inclinaison liée à la pente du toit par rapport au Sud. Elle dépend aussi de la situation géographique de l’installation, l’irradiation solaire n’est pas la même à Paris et à Nice. A noter que le Poitou-Charente bénéficie d’une situation climatique très favorables (taux d’ensoleillement important, climat tempéré). L’ombrage est aussi un facteur à prendre en compte car de l’ombre sur les capteurs photovoltaïques entraîne une perte de production. Cette perte de production varie en fonction de la taille et de la densité de l’obstacle. Le mieux est de d'abord réaliser une estimation pour savoir si le toit est adapté à votre projet.

Le kit d’intégration est utilisé pour fixer les panneaux photovoltaïques sur le toit et assurent l’étanchéité de la toiture.

L’onduleur est utilisé pour transformer le courant continu produit par le générateur photovoltaïque en courant alternatif compatible avec le réseau de distribution d’électricité local. Il optimise la puissance du générateur en fonction de l’ensoleillement, en traquant le point de puissance maximal.

Les panneaux solaires photovoltaïques captent la lumière du soleil et la transforment en électricité sous forme de courant continu.

Le solaire n'est pas réservé à la région PACA et à la Corse. Le taux d’ensoleillement en Poitou-Charentes est également très propice à l'installation de panneaux solaires : l’idéal est une pente de toit de 30°lorsque la toiture est orientée plein Sud. Lorsque vous êtes orienté plutôt Est ou plutôt Ouest, moins la pente est importante, plus vous allez pouvoir récupérer de l’ensoleillement. L’important est d’éviter les zones d’ombrage (grands arbres, immeubles, cheminée...). Une certaine souplesse est autorisée, bien évidemment. Le mieux est de réaliser d'abord une estimation pour savoir si le toit est adapté à la production d'électricité solaire.

Une installation solaire a pour objectif de transformer la lumière en électricité grâce à l’effet photoélectrique.

Garanties

Pour être sûr de la qualité de la prestation, choisissez un installateur certifié QUALIPV. Afin de maîtriser la pose, il est vital de posséder non seulement les compétences de couvreur mais aussi d’électricien. D’autre part, il est primordial que la société puisse vous présenter une assurance décennale couvrant bien les futurs travaux. Enfin, il est judicieux de traiter avec une société ayant déjà réalisé des installations de panneaux solaires photovoltaïques et privilégier les installateurs locaux.

Oui le vol est possible, mais encore très rare en France. Les vols constatés le sont généralement sur des installations industrielles très isolées. Toutefois il est nécessaire de vérifier que votre contrat d’assurance habitation couvre bien ce risque.

La prise en compte de la tolérance de la puissance de l’installation est importante. Il semble que tous les constructeurs vendent leurs panneaux avec une tolérance. Un panneau peut être proposé à 200 Wc à plus ou moins 5 %. Par conséquent, sa puissance variera entre 190 et 210 Wc. Les tolérances le plus classiques sont ± 5%, -2 +5 %, ou plus rarement -0 +5%. Il est évident que l’on préférera une tolérance de -2 +5 % à une de ± 5%.

Les garanties sont de 2 types : - la garantie « mécanique » qui est généralement de 5 ans - les garanties de production. Technologiquement tous les panneaux solaires vont perdre un petit peu de puissance chaque année. Les garanties de production sont faites pour permettre une perte plus lente. Il est important que la société qui assure ces garanties soit viable à long terme (voir 2.6.1 de ce document). La plupart des constructeurs affirment que leurs panneaux produiront encore 80% de leur production initiale après 25 ans d’utilisation. Beaucoup ajoutent une étape intermédiaire à 10 ou à 15 ans pour 90% de la production initiale. Je déconseillerais d’acheter des panneaux qui n’auraient qu’une garantie de 80% à 25 ans car dans le cas où l’installation ne produirait que 85% de sa puissance dès la première année, le constructeur n’interviendrait pas jusqu'à ce que la production de l’installation passe en dessous de 80%. - Peu de panneaux ont actuellement un avis technique positif de CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Cet avis technique est gage de qualité car il teste la résistance du capteur à de nombreuses sollicitations (grêle, vent…). Il est donc rassurant que les panneaux aient un avis technique. Début 2009, seulement un constructeur en possédait un, et environ 40 autres constructeurs étaient en cours de test pour l’obtenir. - L’assurance décennale de l’installateur couvrant effectivement la pose de panneaux solaires photovoltaïques est indispensable.

Installation

La surimposition toiture à plusieurs avantages : il n'y aura aucun problème d'étanchéité sur votre toiture car on ne fait qu'ajouter installation sur le toit. Les panneaux sont biens ventilés ce qui permet d'avoir moins de pertes due à la chaleur des panneaux (lorsque les panneaux sont à une température de plus de 25°C, ils ont alors une perte de 0.5% par degré supplémentaire). La maintenance des panneaux est simple car ils reposent sur des rails. l'installation est plus sécuriser, en cas d’incendie.

Une installation de panneaux solaires photovoltaïques nécessite peu d'entretien car le revêtement des panneaux solaires est traité anti adhésif, ainsi une simple averse suffit à les nettoyer. Toutefois si vous habitez à proximité d’une carrière par exemple, l’installateur peut vous proposer un contrat de maintenance afin de dépoussiérer vos panneaux solaires pour ne pas perdre en puissance de production. Nous vous conseillons quand même de faire contrôler votre installation au moins une fois tous les 5 ans (Contrôle visuel de l’installation, état des connectiques, resserrage des bornes, vérification des connexions à la terre…).

La puissance de votre installation dépendra de vos besoins en énergie qui dépendent de votre consommation électrique elle dépendra aussi de la surface de toiture disponible et des facteurs pouvant influer sur les panneaux (voir la question "Quels sont les facteurs influant sur la production d’énergie d’un panneau photovoltaïque").

Prix-Financement

Le tarif de rachat est revu tous les 3 mois depuis le 4 mars 2011. Vous pouvez connaître les tarifs de rachat réactualisés à l’adresse suivante : https://www.photovoltaique.info/fr/tarifs-dachat-et-autoconsommation/ . N’hésitez pas à nous contacter pour connaître les nouvelles conditions.

Les intérêts économique du photovoltaïque sont multiples : Augmenter le DPE (Diagnostique de performance énergétique) de votre bâtiment, valoriser votre bien, recevoir un complément de revenue non imposable, réduire voir supprimer sa facture en électricité, compenser la hausse du prix de l’électricité et la possibilité d’un taux de réduit de TVA jusqu’à 3kWc.

Pour pouvoir revendre de l'électricité au réseau, quelques démarches administratives sont nécessaires. Solaire79 prend en charge : toute la partie administrative de votre dossier (de la déclaration préalable de travaux à la mairie jusqu'à la demande de raccordement à votre fournisseur d’électricité. Étape par étape, nous vous informons : du passage du consuel jusqu'à la mise en service de votre installation.

Dans le cadre d’une installation photovoltaïque il existe 3 possibilités : - Installation autonome : non raccordée au réseau électrique ce type d’installation n’est intéressante que lorsque que l’on ne peut pas être raccordé. Elle nécessite un stockage d’énergie, généralement constitué de batteries, ce qui rend l’installation nettement moins rentable économiquement et écologiquement. - Installation en revente totale : raccordée au réseau électrique, toute l’énergie produite sera vendue. Le producteur ne consommera pas directement sa production. Cette démarche peut paraître étrange mais elle s’explique très simplement. L’électricité « verte » photovoltaïque produite se vend plus chère que son prix d’achat. Ce tarif de vente très avantageux est garanti par l’État pendant 20 ans, il a pour but d’aider les producteurs d’énergie photovoltaïque et de développer la filière industrielle. - Installation revendant le surplus : raccordée au réseau, l’énergie produite est avant tout consommée et c'est seulement le surplus qui est revendu. Ce type de contrat de raccordement est un peu moins rentable économiquement mais correspond à la démarche écologique la plus efficiente car elle pousse à l’économie d’énergie.

Écologie

Pour une installation relativement bien exposée et orientée, il faut environ 3 ans de production pour rembourser l’énergie grise que l’installation a consommée avant sa mise en service. Les années suivantes, la production est « totalement écologiques ».

Oui, vos panneaux solaires vont permettre d’économiser des gaz à effet de serre. La France produit une grande partie de son électricité grâce à l’énergie fissile (nucléaire) non émettrice de CO² (mais produit tout de même des déchets nucléaires). Le marché de l’énergie est Européen et globalement l’électricité produite en Europe est fortement émettrice de CO². Votre future installation permettra d’économiser jusqu'à 1,8 tonne d’émission de CO² par an soit 12000 km parcouru en voiture émettant 150g de CO² par Km.

En choisissant d'installer des panneaux solaires photovoltaïques, vous faîtes le choix d'une électricité plus propre et plus respectueuse de la planète. L'énergie solaire est disponible gratuitement et durablement, en l'utilisant nous produisons donc de l'énergie renouvelable. Elle nous permet de subvenir durablement à nos besoins. Il est vrai que la fabrication des panneaux demande encore une quantité importante d'énergie, mais celle-ci va diminuer considérablement avec le progrès technologique. Et dans tous les cas, l'énergie de la fabrication des panneaux dite « énergie grise » est “amortie” en 3 années.